août 12, 2021

Créer son entreprise : quelles démarches effectuer ?

La concrétisation d’un projet de création d’entreprise se fait étape par étape. Bien entendu, certaines démarches doivent être effectuées successivement pour se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat. Lesquelles ? Comment créer son entreprise ? Voyons ceci ensemble.

La création d’entreprise étape par étape

 

La première étape d’un projet de création d’entreprise consiste à établir un business modèle. Pour garantir le lancement de son activité, il faut d’abord procéder à une étude de marché approfondie. En analysant l’environnement général de la concurrence, il devient possible d’affiner son projet de création d’entreprise.

L’étude de marché se déroule en différentes phases. La première étape vise à réunir toutes les informations relatives au marché cible. À cet effet, il faut consulter des sites internet appartenant à des centres de gestion ou encore des associations agréées. Il devrait normalement être possible d’y trouver des chiffres clés du secteur visé.

Les informations officielles relatives aux différents secteurs d’activités sont répertoriées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Des fichiers d’entreprises sont également disponibles sur Internet. Ils servent à l’identification des acteurs d’un secteur en particulier et des concurrents potentiels (ou de fournisseurs). Idem pour les études sectorielles.

Une étude de marché se conclut par la définition d’une offre. Elle doit être ajustée en fonction des besoins du marché cible. Vient ensuite une étape cruciale consistant à identifier tes clients potentiels. Le processus peut être plus long ou plus court selon la taille du marché analysé. Une fois cette étape franchie, il conviendra d’élaborer son business plan.

L’élaboration de son business plan peut être confiée à un professionnel qualifié. Il devient ainsi possible d’accélérer les démarches (administratives, juridiques, etc.). La partie la plus difficile sera de réunir suffisamment de fonds pour financer son projet de création d’entreprise. Heureusement pour toi, il existe des aides financières accordées par l’État à l’instar de l’ARCE (versée par Pôle Emploi).

comment créer son entreprise

Les différents statuts d’entreprises en France

Le choix du statut juridique reste une étape incontournable d’un projet de création d’entreprise. À cet effet, différents paramètres doivent être considérés sérieusement. En fonction de l’activité et de la taille, ton entreprise peut prendre différentes formes. Les statuts juridiques les plus connus sont les suivants : SARL, SAS, SASU et EURL.

Le statut SARL (ou société à responsabilité limitée) permet de lancer son activité entrepreneuriale avec des associés (entre 2 et 100). Il devient ainsi possible de limiter sa responsabilité au montant de ses apports. Plusieurs gérants peuvent être à la tête d’une SARL. Elle protège en particulier les associés minoritaires. Concernant le capital social d’une SARL, il n’y a pas de montant minimum ni de seuil maximum. Cela peut être variable.

Il est possible de créer son entreprise avec le statut SAS (ou société par actions simplifiées), celui-ci offre une grande souplesse de fonctionnement. Les statuts sont soigneusement rédigés par les associés fondateurs. Le capital d’une SAS étant variable (au choix). La loi ne prévoit aucune limite pour le nombre d’associés d’une SAS. Elle peut être constituée à partir de différents types d’apports (en numéraire, en nature, en industrie). La désignation d’un président (personne morale ou physique) est obligatoire dans le cadre de la création d’une SAS.

Il existe également une variante du statut SAS : la SASU (ou société par actions simplifiée unipersonnelle). Lorsqu’une SAS est constituée par une seule associée, il s’agit d’une SASU (une société commerciale en général). Le statut juridique SASU est apprécié pour sa flexibilité. L’EURL (ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) constitue une solution alternative au SASU.

devenir maman entrepreneure

Où se renseigner pour créer son entreprise ?

La presse professionnelle constitue une excellente source d’informations afférentes à la création d’entreprise en France. Il existe des sites spécialisés qui mettent à la disposition des internautes des renseignements fiables.

Les démarches relatives à la création d’entreprise y sont clairement détaillées comme les différents documents juridiques nécessaires à la création d’entreprise. Il s’agit, en général, des statuts juridiques de la société, de l’état des actes et d’un procès-verbal de nomination des dirigeants/du président. Une déclaration de non-condamnation et de filiation des entrepreneurs est également indispensable. Il en va de même pour le formulaire M0, le registre des bénéficiaires effectifs et du formulaire d’affiliation au régime des TNS (ou travailleurs non-salariés).

En tant que créateur d’entreprise, tu dois adresser une lettre de dépôt de document de création au CFE (Centre de formalités des entreprises) ou au greffe du tribunal de commerce. Il faudra aussi envoyer une attestation de dépôt des statuts juridiques au Service des Impôts ainsi qu’une lettre à l’Institut national de la propriété industrielle.

Ton dossier doit être complété par d’autres justificatifs (une copie de la carte d’identité ou du passeport du gérant, une attestation de dépôt des fonds, un chèque pour les frais de greffe, une attestation de parution de l’annonce légale, une copie du bail ou une attestation notariale ou un avis de taxe foncière, etc.).

 

Quel statut as-tu choisi pour créer ton entreprise ?

Laissez un commentaire